Depuis la prise d’Afrin par le régime turc et les groupes djihadistes, l’objectif est maintenant pour ces groupes de dé-kurdifier la région et cela passe par le pillage des maisons et magasins, l’érdication des traces de la culture kurde dans la ville… mais également par l’enlèvement, le viol et la mise en esclavage des femmes d’Afrin.

Depuis l’invasion, des dizaines de filles et de femmes ont été enlevées. Tout comme à Shengal, les femmes sont capturées et violées systématiquement.

Selon des informations d’habitants d’Afrin, des dizaines de filles et de femmes (qui ont entre 14 et 20 ans pour la plupart) ont été enlevées depuis la prise de la ville, le 18 mars.

Lire l’article (en anglais)

Categories: Français

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com