Vendredi 25 janvier à 19h, se tiendra une soirée pour commémorer la prise d’Afrin par l’État turc et ses alliés djihadistes. La soirée aura lieux au Sacco-Vanzetti (54 Chaussée de Forest, 1060 Saint-Gilles).

Le 20 janvier 2018, l’État turc lançait son armée et les milices djihadistes contre le Canton d’Afrin, l’un des trois cantons du “Rojava”, le Kurdistan Syrien. Afrin est l’un des berceaux du mouvement révolutionnaire kurde, et depuis 2012, elle était l’une des rares zones préservées des horreurs de la guerre civile, l’exemple même du modèle kurde défendu par les Unités de Protection du Peuple et des Femmes : un système démocratique, communaliste, écologique, défendant les femmes et les minorités ethniques et religieuses. Des milliers de Syriens s’étaient d’ailleurs réfugiés à Afrin pour fuir les exactions de Daesh, des milices islamistes de l’Armée Syrienne Libre et du régime. C’est ce modèle de société qu’a voulu détruire Erdogan.

Le 18 mars suivant, la Turquie annonçait sa victoire et entamait l’annexion d’Afrin. La victoire d’Erdogan : 300.000 déplacés internes, 2.000 Afrinois, Kurdes et Syriens tués, la région rasée. Depuis cette date, les exactions et les violences se poursuivent contre les habitants restés sur place, mais l’occupant est combattu par la résistance locale, les “Forces de Libération d’Afrin”.

Ce vendredi, nous vous invitons à une soirée de soutien au Rojava. Deux vidéos tournées pour l’occasion apporteront le témoignage et les perspectives d’un internationaliste ayant pris part à la défense d’Afrin ainsi que les témoignages d’internationalistes poursuivis en Italie. La projection sera suivie d’un débat en présence de militants du mouvement kurde et du mouvement de solidarité avec le Kurdistan dont le thème sera “La guerre commence ici, qui sont les responsables en Europe ? Les acquis de la révolution sont aussi les nôtres, comment les défendre ?”

Le lien vers l’événement facebook

Categories: Français

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com