Le 9 janvier 2013, Sakine Cansiz, Fidan Doğan et Leyla Söylemez sont assassinées par un agent du gouvernement fasciste turc en plein Paris. Elles faisaient partie du mouvement révolutionnaire kurde.

Sakine Cansiz “Sara”, un symbole de la lutte révolutionnaire au Kurdistan était l’une des fondatrices du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Emprisonnée dans les geôles turcs durant 12 ans, elle fut battue et torturée. A sa sortie de prison, elle continura de lutter au sein de la guérilla du PKK, puis en Europe pour faire connaître la cause de son peuple. Fidan Doğan “Rojbin”, née en Turquie, a grandi en France. Elle était représentante du Congrès national du Kurdistan (KNK) et présidente du Centre d’information sur le Kurdistan à Paris. Leyla Soylemez “Ronahi” était, quand à elle, responsable des associations de jeunesse.

Le samedi 12 janvier, des membres du Secours Rouge de Genève et de Bruxelles se sont joints aux camarades internationalistes avec la campagne Shengal pour commémorer la mémoires de trois militantes assassinées et réaffirmer leur soutien aux combattant.es au Kurdistan et en Turquie.

Solidarité révolutionnaire avec les combattant.es au Kurdistan et en Turquie !

Categories: Français

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com