Lors d’un débat au siège de l’ONU a Genève, divers rapports ont attesté la situation de menace et de discrimination que vivaient les minorités religieuses et ethniques d’Irak dont les Yézidis.

La situation a peu changé depuis 2014, la violence envers les femmes s’est en réalité renforcé avec la politique appliquée par le gouvernement irakien. Les ONG internationales présentent lors de ce débat ont souligné que les minorités ethniques et religieuses visées par DAESH vivaient toujours dans une situation de vulnérabilité et plus spécifiquement les Yézidis. Ceux-ci restent toujours confrontées à de nombreux dangers, les personnes ayant fui leurs maisons suite des attaques de DAESH ne peuvent toujours pas y retourner pour des raisons de sécurité.

Lire l’article sur Kedistan au féminin.

Categories: Français

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com