Hêlîn Qereçox (Anna Campbell) a été tuée à Afrin le jeudi 15 mars lors d’un raid aérien mené par les forces turques.

Hêlîn Qereçox

Hêlîn venait de Lewes, dans le Sussex de l’Est (Sud de l’Angleterre). Elle était une militante engagée et luttait depuis longtemps dans sa ville et en Angleterre. Selon son père, elle dédiait sa vie à la lutte contre le pouvoir injuste et contre les privilèges. Elle voulait partir au Rojava pour participer à la construction d’une société égalitaire et démocratique.

Arrivée au Rojava en mai 2017, elle suivit le cours d’entraînement militaire obligatoire d’un mois du YPJ pour rejoindre ensuite une division d’infanterie, composée de combattant-e-s et d’internationalistes. Elle ne pouvait accepter l’attaque par la Turquie du Mont Qereçox (25 avril 2017) et prit, dès lors, le nom de guerre « Hêlîn Qereçox » avant d’être envoyée au front.

Hêlîn a passé ses premiers mois à Deir ez-Zor. “Après les premières attaques contre Afrin, le camarade Helîn a insisté pour rejoindre l’opération de défense d’Afrin”, a déclaré Nesrin Abdullah, commandante et porte-parole des YPJ. “Avant de partir, elle avait déjà reçu sa formation militaire, et, bien que nous voulions la protéger et n’étions pas d’accord avec sa décision … elle a insisté, répétant son souhait de partir pour Afrin. » Pour Hêlîn, sa décision était prise: «Soit je rentre chez moi et j’abandonne la vie en tant que révolutionnaire, soit vous m’envoyez à Afrin. Mais je ne quitterais jamais la révolution, alors j’irai à Afrin. “

Nesrin Abdullah a déclaré: “Le martyre de ‘Hêlîn’ est une grande perte pour nous car avec son âme internationale, son esprit révolutionnaire qui démontre le pouvoir des femmes, elle a exprimé sa volonté dans toutes les actions qu’elle a accompli … Au nom des unités de défense des femmes YPJ, nous exprimons nos plus sincères condoléances à [sa] famille et nous promettons de suivre la voie qu’elle a suivie. Nous la représenterons dans l’ensemble de nos luttes. “

“Pour nous, en tant que YPJ, le camarade Helîn sera toujours un symbole en tant que femme internationaliste pionnière. Nous allons vivre selon ses espoirs et ses croyances. Nous poursuivrons pour toujours son but de lutter pour les femmes, pour les communautés opprimées. ”
Şehîd Namirin !

Lire l’article du Guardian (en anglais)

 

Categories: Français

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com